Les solutions naturelles pour les allergies saisonnières

Le soleil est signe de renouveau, du printemps puis de l’été avec la reprise des activités en plein air. Mais pour beaucoup c’est signe de crises d’allergies saisonnières. L’OMS estime à 400 millions le nombre de personnes sujettes aux allergies. En France, le pollen de graminées est le plus fréquemment en cause.

Comprendre le mécanisme des allergies saisonnières

C’est un facteur externe qui va modifier le terrain car le système immunitaire ne réagit pas correctement,  suite à une saturation des toxines, une perméabilité intestinale. Il engendre une réponse anormale en libérant de l’histamine qui déclenche : rhinite, inflammation des muqueuses, conjonctivite qui provoque les éternuements, les démangeaisons et le nez bouché.

Lorsque l’allergène rentre en contact avec les voies respiratoires, les globules blancs produise un anticorps qui rentre en action: IgE.

Identifier les causes de l’allergie

  • Prédisposition héréditaires.
  • Système immunitaire affaiblit.
  • Métabolisme encrassé.
  • Environnement.

allergies saisonnières ; éternuements

 

Des habitudes en prévention toute l’année

  • Diminuer les produits laitiers de vache pour éviter la surproduction de « colles » mucus.
  • Consommer des probiotiques, surtout en cas de grossesse lorsque les deux parents sont allergiques. Ainsi que de la quercétine et biofavonoïdes pour stopper l’histamine.
  • Réduire le gluten pour éviter la porosité intestinale et préserver le bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Consommer des oméga 3 avec des huiles vierges de première pression à froid Bio, des maquereaux, sardines, graines de chia, noix…
  • Lavements nasales à pratiquer au réveil et coucher pour éliminer tabac, pollution, allergènes.
  • Renforcer le système hépatique.
  • Gérer son stress.
  • Respirer profondément avec des huiles essentielles.
  • Eviter de trop consommer les aliments riches en tyramine et histamine : viande rouge, charcuterie, blanc d’œuf, thé noir, cacahuète, tomate, raison, chou blanc , fromage et vin blanc.

Comment gérer une crise d’allergie saisonnière?

  • Se doucher dès votre retour pour éliminer les allergènes dans les cheveux qui ravivent les éternuements.
  • 15 gouttes de bourgeons de cassis en gemmothérapie chaque matin et 40 pendant la crise, en magasin Bio.
  • 1 ampoule de manganèse cuivre le matin.
  • Soulager les yeux avec de l’hydrolat de plantain : anti-histaminique et anti-inflammatoire.
  • Masser le thorax 3 fois par jour avec 6 gouttes du mélange d’huiles essentielles Bio de 1 goutte de camomille noble + 2 gouttes de géranium rosat + 3 gouttes de lavande vraie.
  • Consommer de l’huile de périlla bio.

Vous pouvez suivre l’évolution de l’étendue des pollens sur le site du réseau national de surveillance aérobiologique : RSA

 

N’oubliez pas que la prévention se fait chaque jour par le contenu de vos assiettes et cela évite de gérer les crises en saison.

 

 

Corinne, votre naturopathe.

Retrouvez-nous également sur les réseaux sociaux !

Facebook logo description Beauté Sport Bien-être BSB

La page Facebook BSB

Instagram logo description Beauté Sport Bien-être BSB

Le compte Instagram BSB