3 bénéfices du sport sur votre cerveau

Avez-vous déjà été courir ou fait quelques abdos, cela semble dissiper instantanément vos inquiétudes pas vrai? Ce n’est pas votre imagination, mais votre cerveau.

“Ce qui profite au corps profite au cerveau”. Nous n’avons pas un cerveau qui indépendant du corps.

L’exercice stimule les processus complexes dans votre esprit qui peuvent réduire la dépression, vous aider à garder votre calme au travail et même ressentir un niveau de bien-être important. Voici trois avantages cérébraux de l’exercice physique, ainsi qu’un aperçu de la science qui explique cela de l’intérieur.

L’exercice stimule les processus complexes dans votre esprit qui peuvent réduire la dépression, vous aider à garder votre calme au travail et même un jour, donner à Betty White le courage de son argent. Voici trois avantages cérébraux de l’exercice, ainsi qu’un aperçu de la science qui les sous-tend de l’intérieur.

1. Boostez votre forme mentale

Des squats pour des fessiers fermes, et bon pour la tête? Dans votre tête, il y a environ 86 milliards de neurones conçus pour aboyer des ordres au reste de votre corps, le tout à l’aide de messagers chimiques appelés neurotransmetteurs. Ces neurotransmetteurs régulent tout, de votre humeur au cycle de sommeil, en passant par la mémoire et l’appétit.

Des études montrent que de faibles niveaux de deux de ces neurotransmetteurs, en particulier le glutamate et l’acide gamma-aminobutyrique (GABA), peuvent entraîner des troubles de l’humeur tels que la dépression. La bonne nouvelle : un exercice modéré peut augmenter ces niveaux, selon une étude récente du Journal of Neuroscience. Le résultat, que vous souffriez de dépression ou non, est une résilience accrue et une capacité à répondre aux défis mentaux, un concept appelé “aptitude mentale”, explique l’auteur de l’étude, Richard Maddock, MD, professeur de recherche au UC Davis Medical Center.
Cette étude a mesuré les niveaux de neurotransmetteurs chez les participants avant et après 20 minutes d’exercice à intensité modérée. Maddock a donc précisé qu’il n’était pas clair si un exercice d’intensité plus faible aurait le même effet sur le glutamate et le GABA. Mais une petite étude suggère que le GABA augmente après 12 semaines de pratique du yoga.

femme sport bénéfices cerveau fitness Beauté Sport Bien-être TRX

2. Bannir le stress pour de bon

Si vous vous sentez constamment submergé par les facteurs de stress de votre vie, vous devrez peut-être renforcer votre routine d’entraînement. Pourquoi? Lorsque vous êtes stressé, votre cerveau sécrète le cortisol, une hormone du stress. C’est bien si vous êtes sur le point de vous faire agresser dans la rue, mais si vos niveaux de cortisol sont chroniquement élevés, cela peut causer des problèmes (Des études ont établi un lien entre les niveaux élevés de cortisol et les maladies cardiaques, le diabète, l’hypertension, la perte de mémoire, etc.)

Courir, faire de la musculation ou bien une activité sportive, et vous exposez votre corps à un phénomène appelé “stress contrôlé”, qui aide à aiguiser la réponse au stress de votre cerveau. Vous pourrez ainsi mieux gérer le stress. 

3. Vieillir avec grâce

Il n’est jamais trop tôt pour chercher à avoir un cerveau en bonne santé, et l’exercice peut vous aider à augmenter vos capacités cognitives. Traduction : Votre cerveau sera capable de gérer la détérioration qui vient avec l’âge sans nuire à votre mémoire.

Plus vous faites du sport depuis longtemps, moins vous avez de chance de subir cette déficience cognitive en vieillissant. L’exercice est préventif dans le vieillissement, le déclin cognitif et potentiellement la maladie d’Alzheimer.

Un autre fait important sur l’exercice et le vieillissement du cerveau? Croyez-le ou non, les personnes âgés qui font de l’exercice ont en réalité un volume cérébral plus important que ceux qui n’en font pas, selon une étude menée en 2006 par l’Université de l’Illinois. Après six mois d’entraînement aérobique, les participants à l’étude présentaient une augmentation significative des régions du cerveau à la substance grise et à la substance blanche par rapport à ceux qui participaient à des activités d’étirement et de tonification non aérobiques. La matière grise comprend les neurones, qui sont les cellules de base du système nerveux central, et quant à la préservation de la substance blanche, elle est associée à une vitesse de traitement améliorée.

De plus, l’hippocampe, la région cérébrale associée à la mémoire et à l’apprentissage (et qui rétrécit souvent avec l’âge), est plus importante chez les personnes actives. Cela ne vous rendra pas plus intelligent en soi, mais cela vous aidera à vous rappeler les choses importantes malgré que vous vieillissez. Et c’est une bonne raison pour faire une séance d’entraînement aujourd’hui!

 

Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à me contacter ici.

Alan,votre coach sportif.

poignée d'amour fitness musculation gainage forme graisse ventre mincir

Retrouvez-nous également sur les réseaux sociaux !

Facebook logo description Beauté Sport Bien-être BSB

La page Facebook BSB

Instagram logo description Beauté Sport Bien-être BSB

Le compte Instagram BSB

youtube fitness beauté sport bien être musculation

La chaîne YouTube BSB