3 professionnels pour vous accompagner avec un style de vie sain pour préserver votre forme au quotidien!

Comment gérer au mieux son taux de cholestérol jeune pour éviter les risques plus tard?

 Le taux de cholestérol élevé est généralement un problème pour les personnes âgées. Cependant, les jeunes sont maintenant encouragés à surveiller également leur taux de cholestérol . En effet, une nouvelle étude a montré qu’avoir un niveau élevé de cholestérol LDL (lipoprotéines de basse densité) à un jeune âge peut devenir un problème énorme plus tard dans la vie.

Publiée dans la revue Circulation , l’étude visait à déterminer si les personnes considérées à faible risque de développer une maladie cardiovasculaire ou une maladie coronarienne pourraient bénéficier d’une réduction de leur taux de cholestérol avant d’entraîner des complications. Dans cette étude, une équipe de chercheurs américains a étudié la progression de la santé de plus de 36 000 participants, âgés de 42 ans en moyenne, pendant 27 ans.

Au cours de la période de suivi, 1 086 participants ont développé une maladie cardiovasculaire et 598 sont décédés des suites d’une maladie coronarienne. L’équipe de recherche a également constaté que les personnes considérées à faible risque de problèmes cardiovasculaires, mais présentant des taux de cholestérol LDL élevés, présentaient un risque de décès prématuré de 30 à 40% plus élevé en raison de complications cardiaques.

Comment garder votre taux de cholestérol dans la normalité

Que vous soyez jeune ou vieux, le meilleur moyen de gérer votre taux de cholestérol et de réduire votre risque de maladie cardiaque est de  respecter un mode de vie sain . Voici quelques changements à apporter à votre mode de vie pour améliorer votre taux de cholestérol:

  • Adhérez à un régime alimentaire sain pour le cœur: votre régime alimentaire devrait limiter les graisses saturées, qui se trouvent dans la viande rouge et les produits laitiers gras, et éliminer les gras trans, souvent utilisés dans les aliments transformés et les biscuits et gâteaux achetés en magasin. Un régime alimentaire sain pour le cœur devrait plutôt inclure des aliments riches en acides gras oméga-3, tels que graines de lin, noix , hareng, maquereau et saumon. Les oméga-3 ne peuvent pas affecter le cholestérol LDL, mais peuvent garder le cœur en bonne santé en abaissant la pression artérielle. Ajouter plus d’aliments riches en fibres, comme le chou, les haricots rouges, les poires et les flocons d’avoine à votre alimentation permet de réduire l’absorption du cholestérol dans votre circulation sanguine. De plus, l’ajout de protéines de lactosérum à votre alimentation peut vous aider à réduire vos niveaux de cholestérol LDL, de cholestérol total et votre pression artérielle.
  • Bouger: être actif physiquement peut améliorer le cholestérol. Il est souvent recommandé de faire de l’activité physique modérée pendant au moins 30 minutes cinq fois par semaine ou de faire de l’exercice vigoureux pendant 20 minutes trois fois par semaine. Une activité physique modérée peut aider à augmenter le bon type de cholestérol appelé cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL). Trouvez un partenaire ou rejoignez un groupe d’exercices pour rester motivé.
  • Maintenez un poids santé: si vous faites de l’ embonpoint ou si vous êtes obèse, il est préférable de perdre ces kilos en trop car ils contribuent à un taux de cholestérol élevé . Vous pouvez perdre du poids en mangeant sainement et en faisant de l’exercice régulièrement.
  • Évitez le tabac: si vous fumez, arrêtez de fumer. Fumer augmente votre taux de cholestérol LDL. Dans les 20 premières minutes de votre abstinence, votre tension artérielle et votre rythme cardiaque se rétablissent après un pic induit par la cigarette. Dans les trois mois qui suivent l’arrêt du tabac, la circulation sanguine et la fonction pulmonaire commencent à s’améliorer, et dans l’année qui suit, votre risque de maladie cardiaque est deux fois moins élevé que celui d’un fumeur.
  • Boire de l’alcool avec modération: Bien qu’une consommation modérée d’alcool ait été associée à des taux plus élevés de cholestérol HDL, les avantages ne sont pas assez puissants pour recommander de l’alcool à ceux qui ne boivent pas. Cependant, si vous êtes déjà un buveur, faites-le avec modération. Pour les femmes en bonne santé, une consommation modérée équivaut à un verre par jour et deux verres par jour aux hommes. Evitez de boire trop d’alcool car cela pourrait entraîner de graves problèmes de santé, tels qu’une hypertension artérielle, une insuffisance cardiaque et des accidents vasculaires cérébraux.

La prévention se fait chaque jour dans notre assiette pour s’assurer au mieux un bon fonctionnement de nos organes à long terme.

Corinne, votre naturopathe

Fermer le menu