Comment gérer les excès de gourmandise des fêtes?

Le week-end prochain beaucoup d’entre nous vont succomber aux tentations des gourmandises des fêtes de fin d’année et tu as raison, pas question de culpabiliser!

Les fêtes sont des moments conviviaux, de partage et de joie, il suffit juste de bien gérer et éviter certaines erreurs pour ne pas stocker plus et surcharger ton système digestif.

Cette semaine on fait attention à éviter la raclette mais mange sainement, sans sauter de repas. Tu peux ajouter des jus de betteraves, choux rouges, cranberries et des bonnes soupes de légumes pour éliminer les toxines qui ont commencées à s’accumuler cet automne. Si tu n’as pas le temps de te les faire maison tu as toujours l’alternative des jus en magasin bio, une seule bouteille de jus de betterave est un bon geste détox.

Les astuces pour bien gérer les écarts des fêtes

  1. Je savoure sans culpabiliser, en prenant mon temps pour manger pour respecter mon estomac qui va travailler plus que d’habitude! Et par petites quantités, pour goûter de tout sans saturer.
  2.  Je m’offre un repas sain et nourrissant le midi avec volaille ou poisson et légumes sans oublier une céréale complète comme le riz. Si mon réveillon est très tard je pense à prendre une collation vers 17h pour ne pas me jeter sur les bouchées apéritives.
  3. Je m’accorde une sieste ou je fais une bonne nuit car le manque de sommeil influence l’appétit « qui dort dîne ».
  4.  Je n’oublie pas que plus mon alcool est sucré plus je vais stoker de mauvaises graisses rapidement, mieux vaut un verre de champagne qu’un moelleux trop sucré ou un cocktail pourtant si délicieux mais il me reste toute l’année pour en déguster sans un repas somptueux à suivre.

5. Je garde de la place pour les plats en dégustant des amuses bouches légers de crevettes, ou des verrines plutôt que des toasts gras, cacahuètes et                          compagnie…

6. Pour l’entrée, si je peux avoir le choix je favorise plus les fruits de mer, le saumon que le foie gras (ou juste pour goûter alors).

7. J’évite de manger trop de pain même si le temps est long entre les plats et j’alterne un verre de vin et un verre d’eau pour réguler les quantités et favoriser la         digestion.

8. Je saute le fromage, si tu es gourmande comme moi et que tu attends le dessert avec impatience.

9. Les bûches aux fruits ou sorbets sont préférables mais je peux me faire plaisir raisonnablement si je ne me jette pas sur les chocolats ensuite!

10. Je reste active comme d’habitude pendant les fêtes.

 

 

Les repas de fêtes sont un plaisir gustatif et de partage à savourer pleinement!

 

Corinne, votre naturopathe.