L’eau florale dans vos assiettes

L’eau florale délicate et subtile permet de parfumer vos plats naturellement avec toute la palette de saveur que Dame nature nous offre.

Lors de la fabrication des huiles essentielles, l’eau florale est l’autre liquide récupéré lors de la distillation d’une ou plusieurs parties de la plante avec l’alambic. Elle correspond à la vapeur d’eau qui se condense et se sépare des huiles en refroidissant. Normalement on devrait employer la nomination « eau florale » pour le résultat avec des fleurs et pour les autres partis de la plante le terme « hydrolat ».

 

Alambic d’une dernière distillerie à Saumur

 

Dès l’Égypte antique les médecins composaient des élixirs aromatiques (d’huiles essentielles et hydrolats). Seulement à l’époque d’Hippocrate les eaux florales sont utilisées en cosmétiques avec la rose et lavande. En Europe il faut attendre la fin du premier millénaire pour les découvrir et aujourd’hui plus de 200 sortes nous ravis.

Ce précieux liquide riche en molécules olfactives et gustatives est aussi riche en principes actifs thérapeutiques. On peut dire que l’eau florale est entre la tisane et l’huile essentielle. Plus légères, elles conviennent aux enfants et aux femmes enceintes.

Je reviendrai sur leurs vertus thérapeutiques dans un autre article, aujourd’hui c’est le côté saveur que nous scrutons.

En cuisine, elles développent l’imagination de grands chefs du crillon au restaurant au confins de la Provence, où se trouve de bonnes fabriques artisanales.

Les eaux florales en cuisine

  • Pour vos entrées et salades : ajouter un hydrolat de basilic, marjolaine ou de thym dans votre vinaigrette ou soupe (une cuillère à café par demi litre). L’hydrolat de menthe dans l’eau de la semoule pour votre taboulé.
  • Pour vos apéritifs : dans vos glaçons, de l’eau florale de rose pour relevé un vin blanc ou champagne. Toujours verser l’eau florale en premier dans le verre!
  • Pour vos poissons l’hydrolat d’aneth.
  • Pour vos viandes l’hydrolat de cassis.Pour les marinades le cyprès.
  • Pour un riz exotique l’eau florale de jasmin.
  • Pour les crustacés la fleur d’oranger.
  • Pour vos desserts le choix est large, la mélisse pour faire gonfler vos raisins.

Au Moyen Orient, l’eau florale de rose et de fleur d’oranger dominent dans la cuisine, aussi pour leurs vertus qui modèrent l’appétit, et régulent le rythme cardiaque…

Elles détronnent les autres eaux dans le monde, mais nous avons de très bon producteurs sur nos terres pour goûter aux eaux florales de cassis, basilic, sariette, vetivert, canelle, cyprès, ylang ylang, lavande et géranium bourbon…

Amusez vous à les découvrir, dégustez et elles serviront aussi pour vos cosmétiques!

 

Corinne, votre naturopathe.